Qu’est-ce que la Google Search Console ? Tout comprendre sur cet outil indispensable pour votre visibilité sur le web !

Mis a jour le 14 décembre 2023

Vous avez un site Internet et vous lisez partout l’importance de la Search Console de Google (auparavant « Webmaster Tools »). 

Problème : vous ne comprenez pas vraiment à quoi sert cet outil du géant des moteurs de recherche. Vous utilisez déjà Google Analytics, cela doit bien suffire ?

Pourtant, la Google Search Console fournit des données essentielles pour propulser votre site web en première page des résultats de recherches. Ne vous privez pas de ces informations !

Chez Digitalink, on décortique le SEO pour optimiser votre référencement. Dans cet article, on vous dit tout sur la GSC (Google Search Console) : qu’est-ce que c’est ? Quelles sont ses fonctionnalités ? Comment l’installer ? Vous serez enfin incollables sur la question : la Google Search Console, c’est quoi ?

La Google Search Console : c’est quoi ?

L’objectif de la console de recherche Google

La Google Webmaster Tools, devenue Search Console, vous aide à gagner en visibilité sur le web. Comment ? En analysant régulièrement les données de votre site et ses performances pour repérer les axes d’optimisation. Mais la Google Search Console, c’est quoi exactement ?

Cet outil gratuit offre aux webmasters un suivi des indicateurs pour le référencement de leur site. Grâce à cette plateforme, vous pouvez ainsi observer :

  • ✅ L’indexation de vos pages dans le moteur de recherche (le fait qu’elles soient effectivement référencées) ;
  • ✅ Leur positionnement dans les pages de résultats (SERP) ;
  • ✅ Les mots-clés sur lesquels elles se positionnent ;
  • etc.

Quelle est la différence entre Google Analytics et la Google Search Console ?

Analytics et la Search Console sont deux outils de Google essentiels pour les webmasters, mais aux fonctionnalités différentes. Google Analytics s’intéresse aux utilisateurs et à leurs actions sur votre site Internet

La GSC se focalise sur les performances de votre site et son optimisation pour les robots du moteur de recherche.

📊 GOOGLE SEARCH CONSOLE

  • Comment les internautes arrivent sur votre site Internet
  • Rapport sur le trafic organique uniquement (en provenance du moteur de recherche de Google)
  • Informations sur la visibilité des pages dans la SERP (position moyenne), les requêtes (mots-clés) qui apparaissent, le taux de clic, les problèmes d’indexation, etc.

🔎 GOOGLE ANALYTICS

  • Comment se comportent les internautes une fois sur votre site web
  • Visiteurs issus de tous les canaux (moteurs de recherche, réseaux sociaux, etc.)
  • Informations sur le nombre de visites, la durée de session, le taux de rebond (départ du site en n’ayant vu qu’une seule page), la situation géographique, les appareils d’où proviennent les connexions, etc.

Vous voulez faire le point sur les axes d’amélioration de votre site ? L’équipe de Digitalink vous accompagne !

Quelles sont les fonctionnalités de la GSC qui vous permettent d’améliorer votre référencement sur Google ?

La console de Google est divisée en plusieurs sections. Chacune fournit des informations essentielles pour la visibilité de votre site.

Les indicateurs clés de performance, ou KPI (Key Performance Indicator)

La GSC fournit un rapport de performance de votre site Internet, avec de nombreuses métriques. Analysez-les régulièrement pour ne pas perdre de temps dans des publications inefficaces : elles sont indispensables pour une stratégie de référencement SEO réussie !

Rapport de performances (impressions, clics, CTR, position moyenne) de la Google Search Console

✅ Le nombre d’impressions

Il correspond au nombre de fois où votre site web est affiché pour les recherches des internautes (qu’ils cliquent dessus ou pas) : mieux vous êtes positionné, plus vos impressions augmentent.

Le nombre de clics sur vos pages

La Search Console indique également le taux de clics (CTR, pour Click Through Rate). Un article avec un nombre d’impressions élevé, mais un faible taux de clics ? Revoyez vos balises titles (titres) et soignez votre méta description : donnez envie de lire votre contenu !

La position moyenne de vos pages dans la SERP

Donnée clé, elle vous permet de cibler les pages et les requêtes à retravailler en priorité : optimisez du contenu existant et vous gagnerez des places dans la SERP ! 

Vous avez également accès à l’ensemble des mots-clés sur lesquels une page se positionne (requêtes secondaires).

Les Signaux Web Essentiels

Ces « Core Web Vitals » s’intéressent à l’Expérience Utilisateur (UX), c’est-à-dire la facilité à naviguer sur votre site pour un visiteur. Ils comprennent :

  • Le LCP (Largest Content Paint), ou vitesse de chargement. Pensez à optimiser le poids de vos visuels !
  • Le CLS (Cumulative Layout Shift) : c’est la stabilité visuelle de la page (pop-in, décalage de chargement des images ou des polices, etc.)
  • Le FID (First Input Delay) mesure le temps de réactivité suite à une interaction. Il devient l’INP en mars 2024.

L’indexation

La Google Search Console explore vos URLs. Dans la section couverture, elle pointe les erreurs d’indexation :

  • Erreurs 404 (URL introuvable) pour lesquelles vous devez mettre en place des redirections ;
  • Pages bloquées par le robots.txt (qui indique aux crawlers quelles pages ils ne doivent pas indexer) ;
  • Doublons ;
  • etc.

Les liens internes et externes

Le maillage interne

Un bon maillage interne permet :

  • Aux utilisateurs de rester plus longtemps sur votre site. Ils cliquent sur d’autres pages, ce qui diminue le taux de rebond ;
  • Aux robots de mieux comprendre la structure de votre site pour le référencer.

Grâce à la console de Google, vous savez quelles pages sont reliées entre elles et où créer des liens hypertextes pour renforcer le maillage de votre contenu.

Les backlinks

Avec son critère E-E-A-T, Google accorde une grande importance à l’autorité d’un site. Le géant du web se base sur le nombre de sites pointant vers le vôtre. La Google Search Console recense :

  • Les liens entrants ;
  • Les pages qui en comptent le plus ;
  • La provenance de ces liens.

Sans liens externes solides, un site aux contenus de qualité peut avoir du mal à développer sa visibilité. Construisez une stratégie de linkbuilding puissante pour gagner en notoriété.

L’ergonomie mobile

La majorité du trafic web provient aujourd’hui de recherches sur mobile. Un site doit donc être responsive (accessible à tous les devices : ordinateurs, smartphones, tablettes). La GSC liste les corrections à apporter :

  • Contenus inadaptés à la taille de l’écran ;
  • Textes trop petits ;
  • Éléments cliquables trop rapprochés.

Ces erreurs nuisent à l’UX : les internautes sortent de la page trop rapidement. Pour y remédier, il existe depuis 2016 les Accelerated Mobile Pages (AMP) : ce format de page est 90 % plus rapide pour son chargement, et son expérience utilisateur optimisée sur mobile.

Comment se connecter à la Google Search Console ?

Vous avez compris à quoi sert la Google Search Console, mais vous ne savez pas comment la relier à votre site web ? C’est pourtant plus facile qu’il n’y paraît. Suivez le guide pour vous connecter en seulement quelques minutes, et gratuitement !

1. Créer un compte Google

Pour cela, créez une adresse Gmail, ou utilisez une autre adresse de messagerie. Déjà propriétaire d’un compte ? Connectez-vous et passez au point 2.

2. Choisir un type de propriété pour lier son site web à la Google Search Console

Rendez-vous sur search.google.com/search-console/about, et cliquez sur Commencer maintenant. Vous devez sélectionner un type de propriété :
  • Avec le nom de domaine : cela vous permet de relier l’intégralité du site, y compris si vous possédez des sous-domaines.
  • Avec le préfixe de l’URL : il faudra refaire la démarche pour chaque sous-domaine rattaché à votre site.
Choix du type de propriété dans la Google Search Console
Nous conseillons l’option de gauche ; elle nécessite une manipulation supplémentaire, mais donne l’accès à tout le domaine. Saisissez votre nom de domaine : c’est l’adresse de votre site Internet, constituée de son nom et de l’extension. Par exemple, si votre site est https://www.agence-digitalink.fr/, vous devez uniquement noter agence-digitalink.fr.

3. Valider la propriété

Un nouvel encart vous invite à valider la propriété. Pour cela, connectez-vous à votre fournisseur de nom de domaine (o2switch, OVH, etc.), et copiez le code TXT dans la configuration DNS (Domain Name System). Vous pouvez contacter votre fournisseur pour lui demander de réaliser cette action si vous n’y parvenez pas. Enfin, validez au bas de l’écran.

Encart de la Google Search Console pour valider la propriété

4. Associer Google Analytics et la console de Google

Pour exploiter les informations de manière optimale, pensez à paramétrer la Search Console dans votre compte Google Analytics (cliquez sur la roue crantée en bas à gauche puis « Paramètres de la propriété »).

Vous l’avez compris : impossible de se passer de la Google Search Console pour un site web performant et bien positionné dans les moteurs de recherche.

L’outil de Google requiert néanmoins des connaissances en SEO afin d’agir avec efficacité à partir des données récoltées. Comment obtenir plus de liens entrants ? Quelles requêtes viser pour son audience ? Comment construire des titles attractifs ?

Les experts de Digitalink vous accompagnent dans votre stratégie de référencement, pour optimiser votre utilisation de la Search Console !

Questions fréquentes

Oui ! Site vitrine, blog, e-commerce, etc. : la GSC est recommandée pour WordPress. Appuyez-vous sur ses indicateurs pour optimiser le référencement de vos pages et la position de votre site dans les résultats de recherche.

La GSC donne des informations sur ce qu’on appelle les mauvaises pratiques ou «black hat SEO ». En effet, les guidelines de Google proscrivent le spam ou le duplicate content (plagiat) : l’algorithme les repère, et vous risquez des pénalités. Rendez-vous dans l’onglet « Sécurité » et « Actions manuelles » pour y remédier.

Vous pouvez transmettre l’accès à votre GSC à d’autres utilisateurs, sans leur donner l’entière propriété. Cela peut-être un prestataire extérieur : rédacteur web, consultant, agence de SEO, etc. Vous souhaitez un suivi précis de votre Search Console pour faire décoller la visibilité de votre site ? Faites appel à l’expertise de Digitalink !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’agence SEO Digitalink intervient dans toute la France

Paris – Lille – Montpellier – Marseille – Toulouse

PLus de contenus SEO ICI 👇🏼

Copyright © 2024 – Digitalink – Mentions légales